Voyage en voilier : Partir à l’aventure !

voyage-voilier

« La vie est une drôle d’histoire, tissée par le hasard d’un geste, d’une rencontre, d’un simple mot parfois, qui peut faire basculer sans préavis les plus solides projets. » Bernard Moitessier, Cap Horn à la voile.

Cette citation résume parfaitement ma vie ! Jusque là mon existence est un enchaînement d’opportunités et de retournements de situations à chaque fois plus étonnants les uns que les autres. Si on m’avait dit, il y a un an, que je partirai faire un voyage en voilier, aux Antilles, avec un charmant trentenaire j’aurai ri bien fort… La vie, cette aventure !

Moi, Paresseuse et Aventurière

Je suis une pure citadine, après avoir quitté Paris, il y a quelques années, je me suis dirigée vers Nice pour son charme, son dépaysement et sa chaleur.

Passionnée de mode, j’occupais mon temps à expérimenter le métier de conseillère en image, j’ai été formée par Caroline Baly, créatrice de l’agence Image Nouvelle. Maquiller des modèles lors de séances photo, faire des recherches et des mood board sur les prochaines tendances et chercher mon prochain job alimentaire, telles étaient mes dernières occupations. Jamais je n’aurai pensé m’éloigner d’un magasin Zara à plus de dix kilomètres et pourtant…

Un soir d’été, un ami m’invite sur le voilier de son fils… Le plan arrangé un peu lourd vu comme ça mais on a pas souvent l’occasion de monter sur de beaux bateaux même quand on habite Nice. Et de toute façon le marin trace sa route vers d’autres horizons donc ça n’engage à rien. Je fonce ! Et là BIM BADA BOUM ça fait des chocapics un coup de foudre ! Ce n’est que deux mois plus tard que William et moi avons dû nous séparer plus de deux jours ! Et oui il avait prévu un tour du monde le garçon… Horreur, ennuie, enfer, damnation, déprime au rendez-vous et un billet de TGV plus tard, je l’ai rejoint à Martigues pour son départ vers l’Espagne.

voyage en voilier
Crédit photo http://www.cedricnicodemo.com/

C’est donc ici qu’a commencé notre voyage en voilier à deux. De Martigues nous avons filé jusqu’aux Baléares, l’arrêt fut de courte durée et nous avons reprit la mer pour arriver à Rabat mi-Novembre. Après pas mal de réparations sur le bateau, au niveau du moteur, j’ai dû quitter mon amoureux pour rendre les clés de mon appartement et vendre tout ce que je pouvais ! Pendant ce temps, mon amour de capitaine a continué son parcours jusqu’aux Canaries, point de départ de sa transatlantique. Voici quelques photos du Maroc, un pays que nous particulièrement apprécié.

Palmiers, Espagne.William et Aurélie. Tour Hassan, Rabat, Maroc.Ancienne Médina de Rabat, Maroc. Rabat, Maroc Street art, Rabat, Maroc.

A l’heure où je vous écris nous sommes aux Antilles, où nous allons voyager d’îles en îles avant de continuer notre voyage vers d’autres océans. Cela fait maintenant trois mois que j’ai rejoint mon chéri ici, que j’apprend à naviguer, à m’adapter au bateau et que je n’ai pas vu de Zara. C’est aussi une première pour moi d’habiter avec un homme, j’ai toujours été très indépendante et j’aime avoir mon propre espace. Donc vivre avec son homme 24h/24 sur un voilier de 12m c’est un véritable challenge !

J’ouvre ce blog à présent pour partager mes découvertes sur le voyage mais aussi toutes les expériences de vie que cela implique : les rencontres, la vie à bord, la vie locale, les douceurs culinaires, … Je m’intéresse beaucoup aux secrets de beauté naturels et de slow cosmétique et c’est aussi avec plaisir que je partagerai mes recettes et astuces mais aussi toutes mes découvertes sur les soins et gestes de beauté locaux. J’espère pouvoir être la plus régulière possible mais les voies de la wifi sont souvent impénétrables dans cette région du monde.

Souhaitez-nous bonne chance 😉

Au fait, moi c’est Aurélie et vous ?

10 commentaires

  1. Au top les familles sur les bateaux ! C’est toujours épatant de voir avec quelle facilité les enfants évoluent sur l’eau. Merci pour ce joli commentaire Valérie <3

  2. Merci Val, c’est super gentil. Votre blog est super sympa et je comprends le vide post-retour. Je ne m’imagine plus ailleurs et même au port je n’aime pas rester trop longtemps !
    Au plaisir de se croiser sur les mers, je lirai ton blog avec attention d’ici là 😉

  3. Quelle belle histoire… Et dire que certaines ne croient plus aux contes de fées;-) Nous on est partis avec nos deux enfants (3,5 et 12 ans) pendant un an sur un 9,50. On a beaucoup profité de ce voyage qui s’est limité aux côtes européennes. Lire votre histoire donne envie de remettre les voiles, nostalgie…mais un jour on repartira c’est sûr!
    Bon vent à vous en tout cas!

  4. Bonjour Aurélie, sympa ton blog et surtout très petillant?nous venons de finir notre année sabbatique dans les Caraïbes et habitons aussi à côté de Nice?cette année a été pour nous un pur bonheur. En passant par de nombreuses îles comme Martinique, Grenade, Los roques, Curaçao, République Dominicaine, les Îles Vierges…. Un super périple qui nous a donné gravement envie de tout vendre pour faire un tour du monde en cata?⛵️?le virus est mortel donc y a plus cas… Si tu veux jeter un coup d œil à notre blog ‘ revecaribeen.blogspot.fr ‘. En tout cas je te lâche pas et je vais suivre de très prêt vos experiences?⚓️

  5. C’est avec grand plaisir que je découvre ton blog, nous avons pour futur projet de partir aussi sur un voilier avec mon chéwi et mes filles. Anciennement à Nice aussi, la vie nous a déposé pour quelques en Guyane. Pour le moment on profite de cette belle expérience 🙂
    Je suis fana aussi de la slow cosmétique…
    Je reviendrais vite faire un petit tour dans ta bulle d’écriture !!! Et je vous souhaite a tous les 2 pleins de belles choses pour la suite de votre aventure 🙂

  6. Merci beaucoup Joëlle ! C’est une nouvelle histoire d’amour qui commence avec ces îles. On a vraiment hâte de retourner en Guadeloupe (dans deux mois environ), Kreyol Advisor va bien nous servir pour continuer à explorer ses plus beaux recoins ! Aurélie

  7. Merci beaucoup Jonana 😉 William, mon copain a traversé avec un ami à lui et deux boat-stoppeurs, départ des Cannaries (Lanzarote) et arrivée en Martinique après 24 jours de mer. Ça s’est très bien passé, pas de trop grosses vagues mais des grosses bêtes rencontrées. Un peu long, mais on a réussis à s’appeler une fois par semaine grâce au téléphone satellite ;D Facture 300€ ;(
    Moi je l’ai rejoint par avion, directement en Martinique, après mon déménagement (=éparpillement de toutes mes affaires). Mais on fera peut-être la traversée du Pacifique ensemble, qui sais !
    Aurélie 😉

  8. Quelle belle histoire ! Je te souhaite bien du bonheur pour cette nouvelle aventure 🙂
    Sinon petite question, vous avez traversé l’atlantique sur un simple voilier ?
    Pas trop eu de grosses vagues ? Pas trop long ?

    A très vite 🙂

Laisser un commentaire