#Guadeloupe Cap sur Les Saintes !

Les Saintes

C’est toujours une obligation de s’arrêter aux Saintes. Ce petit archipel d’îles est sur la « route » entre la Dominique et la Guadeloupe et fait parti du club des plus belles baies du monde, rien que ça ! Aujourd’hui je vous fais faire le tour des différents mouillages et autres plages, cap sur les Saintes.

 

Les Saintes

Les Saintes

A 5/6h de navigation de notre mouillage dans la baie de Pointe à Pitre, nous sommes très souvent venus passer quelques jours dans cet archipel si paisible. Ici c’est vraiment la douceur de vivre qui règne, il y a un tas de choses à faire, à visiter mais ce que j’ai préféré c’est rester là, sur le pont, à regarder ces paysages magnifiques, ces eaux claires, les poissons passer et les pélicans chasser. Ici, le temps s’arrête.

les Saintes

La réputation de ces îles n’est plus à faire et nous avons même été victimes de leurs succès … Quand tu arrives un peu trop tard et qu’il n’y a plus de bouées de disponibles. Il y a très peu de mouillage à l’ancre et ces zones sont assez inconfortables en raison de la houle, ça bouge beaucoup ! En prime c’est gratuit et tu as droit à un magnifique couché de soleil sur le Pain de Sucre.

Les Saintes

Moi j’ai un capitaine un peu taquin et disons-le, un peu borné, si monsieur a décidé qu’il voulait dormir au Pain de Sucre et qu’il n’y a pas de place alors il va jouer à poser son ancre à l’extrême limite de la zone de bouées. Bien sûre on s’est déjà fait virer, « ha là les gars il faut remonter l’ancre et reculer d’1 mètre », pas de problèmes chef. Bornés on vous dit !

Le Pain de Sucre

Les Saintes

C’est la baie la plus prisée par les plaisanciers et les touristes de passage. D’un côté il y a cette colline volcanique qui t’hypnotise complètement lorsque tu arrives par la mer. Tellement, que je n’ai jamais pris de photos, j’étais pourtant toujours scotchée devant. Le mouillage est vraiment magnifique de ce côté de la baie, la plage et ses palmiers est un vrai petit bijou. Seul hic, les navettes qui passent à toute allure ! Tu te prends leurs vagues de plein fouet et là tu n’as pas intérêt à avoir oublié un verre sur la table.

Les Saintes
Le Pain de Sucre, sa plage et cette adorable maison flottante !

Les Saintes, plage Pain de Sucre

eau claire, Pain de Sucre, les Saintes

La houle se fait beaucoup moins ressentir au milieu du parc de bouées. Les plus courageux iront à la nage faire un tour sur la plage du petit hôtel qui borde cette partie de la baie ou observer les poissons qui squattent les tombants rocheux des falaises.

Ici j’ai appris à attraper mes premières bouées à la gaffe et j’ai constaté mes progrès dans l’univers aquatique, je nage plus loin, plus longtemps.

L’îlet à Cabrit

Notre mouillage coup de cœur ! L’îlet à Cabrit est une des îles inhabitées des Saintes et définitivement le mouillage le plus calme. Sur ce spot, inutile de mettre le moteur sur l’annexe et ça rajoute beaucoup de charme à l’endroit que de rejoindre le rivage à la rame. Le petit plus, des tables et aménagements pour préparer son barbecue en mode aventurier.

Les Saintes
Vue sur Terre-de-Bas

Face à Terre-de-Bas, on voit aussi le Pain de Sucre de Terre-de-Haut, la vue est sublime. Ici, il y a très peu de passages, les navettes en provenance de Guadeloupe passent au loin, on voit aussi quelques jets ski passer de temps en temps ou autres kite surfeurs. La plage est petite, seulement quelques personnes viennent en kayak et planche à voile, il y a aussi les élèves du club nautique de l’UPCA.

Les Saintes, îlet Cabris

On trouve sur cet îlet quelques vestiges du passé. Ce bout de terre escarpé a été un emplacement stratégique pour sa vue exceptionnelle sur la baie et ses environs, les Français y ont construit le Fort Joséphine en 1777. Cet endroit est successivement devenu un pénitencier, une escale pour les bagnards en direction de Cayenne et plus récemment une discothèque … Aujourd’hui les seuls habitants sont de charmants cabris et quelques poules.

Fort Joséphine, les Saintes

Les Saintes

Îlet Cabrit, Les Saintes

Îlet à Cabrit, les Saintes

Les Saintes

Le bourg

mouillage bourg, les Saintes

C’est ainsi que l’on nomme le petit village de Terre-de-Haut, l’île principale. Ici on croise de gros bateaux au mouillage, plus loin dans la rade. C’est le spot idéal pour aller facilement à terre, faire ses courses, acheter le pain ou partir se balader à travers l’île, à pied, en scooter ou en voiture électrique. Il y a de nombreux points touristiques à visiter et de magnifiques points de vue. Sans parler des restaurants typiques, pour certains les pieds dans l’eau.

Ici on a souvent acheté du punch maison chez l’habitant et obligation de prendre des accras le samedi matin au marché, c’est une tuerie !

Les Saintes

Les Saintes

Les Saintes

Les Saintes

Les Saintes

Les Saintes

Et le meilleur pour la fin, à environ 15 minutes de marche de là se trouve la plage de Pompierre, de l’autre côté de l’île. Une des plus belles plages que j’ai vu ! Là bas c’est le calme absolu, quelques cabris et quelques coqs pour mettre l’ambiance, des cocotiers pour s’abriter du soleil et une eau des plus claires. Dans le fond de la plage il y a une petite passe pour rejoindre un minuscule îlet à la nage, ne pas oublier son masque et son tuba, ne faîtes pas comme moi !

Les Saintes

Les Saintes

Les Saintes

Les saintes

Les Saintes

Si vous voulez en savoir plus sur ce petit bout de paradis terrestre alors rendez vous sur le site de l’office du tourisme des Saintes.

Moi, je vous embrasse et je vous dit à très bientôt sur le blog.

Salty kiss,

La paresseuse

Laisser un commentaire