Grenade, l’île où il fait bon vivre !

Grenade

Grenade [Grenada], c’est notre coup de cœur absolu aux Caraïbes ! Nous avons passé un peu plus de deux mois sur l’île aux épices et le temps a filé à toute allure. Deux mois à profiter des plaisirs simples de la vie et de tout ce que cette île a de meilleur, au grés de nos envies et des rencontres. 

  • Les marqueurs « étoiles » indiquent les endroits où nous avons « posé l’ancre »
  • Les marqueurs « drapeaux » indiquent des lieux touristiques, que nous avons visiter

St George’s Harbour

St George-Grenade

Surnommée Spice Island en raison de la culture intense de la noix de muscade, Grenade c’est une île où il fait bon vivre. Habituée à voir une foule de bateaux débarquer pour y passer la saison cyclonique, cette île regroupe tout ce dont les plaisanciers ont besoin ! Le tout dans une ambiance paisible et very friendly.

St George-grenade-plage
Vue de la plage jusqu’au centre ville.

Après quelques semaines à barouder dans les Grenadines, nous sommes arrivés sur le mouillage extérieur de la capitale, St George’s. Depuis le mouillage on a vue sur une petite plage et ces grandes falaises d’un côté, le centre ville de l’autre, cette baie est immense. En annexe, on longe cette plage, sur la gauche s’étend le cœur de St George’s entièrement ouvert sur la mer, au milieu le port commercial et sur la droite le lagon. Notre point de chute. Ici se trouve la marina port Louis, en face un Yacht Club sympathique (spot wifi) et tout autour le paradis du plaisancier avec des Ship Chandeler bien achalandé, et la zone technique, Carenage qui s’étend jusqu’à la ville. Mais surtout, des pontons juste en face des supermarchés. Il en faut peu à une paresseuse pour être heureuse.

yacht-club-st-georges-Grenade
Vue du Yacht Club

Ici, aucun problème pour se déplacer, les vans collectifs défilent en te klaxonnant au passage s’il leur reste de la place. Personne ne marche et à 2,5 dollars Caraïbes la place nous non plus nous n’avons pas beaucoup marché, les différentes lignes desservent quasiment toute l’île.

lagon-st-georges-grenade
Sunset sur le lagon.

Marina Port Louis

marina-port-louis-grenade-plage

Des marinas je n’en ai pas visité tant que ça mais celle-ci est de loin la plus belle ! D’un côté il y a l’accès à la petite plage que l’on aperçoit du mouillage, puis on traverse une grande plaine avec une vue magnifique sur le centre ville, de l’autre côté de la baie, on continue à remonter et à longer l’entrée du lagon et là on arrive aux quais.

Accès plage.marina-port-louis-grenade

marina-port-louis-grenade

marina-port-louis-grenade

Un peu plus loin, deux bars restaurants et une piscine ! Le tarif du port pour une nuit n’est pas donné, même en basse saison mais nous avons fait cette petite folie pour profiter pleinement du lieu, recharger le bateau en eau et en électricité. Ce que j’ai préféré, les douches +++ ! Spacieuses, propres et classes, on se serait cru dans la salle de bain d’un hôtel de luxe !

marina-piscine-grenade

Sur notre ponton, le bateau le plus petit c’est le notre, 12m, nos voisins sont des mastodontes de 16 ou 18 mètres. La norme apparemment ici ! Et pour beaucoup, ils viennent des Etats-Unis et des îles vierges Britanniques.

marina-port-louis-grenade

Le lendemain après quelques courses et un dernier plouf dans la piscine, nous changeons de mouillage, direction Prickly Bay dont on nous a beaucoup parlé.

Prickly Bay

prickly-bay-mouillage-grenade

Ici nous retrouvons des bateaux croisés tout au long de notre descente des Grenadines. Je suis montée pour la première fois à bord d’un catamaran, je suis encore extrêmement choquée par la taille de la douche ! Une VRAIE douche ! Oui tu sens la fille blasée de se doucher soit à la vue de tout le monde sur le pont, soit au dessus de ses WC et à l’eau froide… Et tu as raison ! Mais c’est la vie et il faut faire avec ou installer un chauffe-eau … au moins !

prickly-bay-grenade-sunset

Le mouillage est assez tranquille ici même si un coup de vent un peu plus violent que les autres nous a fait décrocher une fois ! Au fond c’est de la vase et l’ancre a du mal à se planter. Cette baie est particulièrement sympathique. D’un côté la marina Spice Island et son chantier à sec bordé par un bar/restaurant, le Timbers, spot idéal pour la wifi gratuite [surtout lorsque tu attends ton linge en train de tourner à la marina].

 Au milieu une plage immense, attenante à plusieurs hôtels et presque toujours déserte. [le + tu peux te connecter au wifi des hôtels, elle est pas belle la vie ?!]. Nous ne sommes pas de grands fans des séances de bronzage sur la plage. Mais cet endroit a quelque chose de cool. On a adoré se poser là, à regarder les enfants jouer, faire un plouf, dormir un peu le temps de sécher et recommencer.

couple-voyage-voilier-grenade

palmier-couché-de-soleil

Et de l’autre côté, la partie festive de la baie, le Prikly bay Marina pour ses happy hour pizza et sessions de karaoké…
Comme je vous l’ai dit, ici tout est fait pour que vous ne repartiez plus jamais !

bar-grenade

Et en remontant la baie, du côté de Lance aux Epines, nous avons découvert ces petits paradis, vide de toutes âmes humaines… A part quelques pêcheurs au couché de soleil.

prickly-bay-grenade

lance-epines-grenade

Dragon Bay

annexe-voyage-voilier
Notre nouvelle mobilette.

En quittant Prickly Bay nous avons fait un croché de quelques jours par St George’s afin de racheter une annexe ! L’ancienne prenait l’eau depuis des mois, la nourrice se retournait et prenait l’eau, ce qui envoyait de l’eau dans le moteur et le mettait hors service … On était à bout de ce petit cinéma, à bout de devoir remonter la nourrice à bord du voilier à chaque fois qu’on rentrait, d’écoper tous les jours cette foutue annexe, de stresser à chaque orage car elle aurait pu  couler, à bout de la regonfler à chaque fois qu’on voulait s’en servir. Mais une nouvelle annexe ça a un coût et un sacré coup, cet achat a pulvérisé notre budget déjà fragile. Et cette situation nous a définitivement décidé à remonter le plus vite possible vers les îles françaises, commencer à rechercher du travail sérieusement et établir notre plan financier pour les prochaines années à venir.

grenade-mouillage

Lors de ce petit croché nous avons croisé la charmante famille qui navigue sur Passion rebelle! Sabrina et Matthieu voyagent à bord de leur voilier avec leurs quatre enfants, de quoi relativiser sur nos conditions et notre charge de travail et nous redonner le sourire pour de bon !

dragon-bay-grenade

Mais avant de quitter Grenade je voulais absolument essayer de plonger et voir les statues immergées de Dragon Bay ! Nous sommes allés sur le spot mais il y avait une houle d’enfer ce jour là et nous n’avions pas très envie de rester …

dragon-bay-grenade-voyage-voilier

Nos amis de L’ivresse étaient tout proche de nous, sur la petite île de Cariacou pour le carénage de leur bateau, nous avons foncé les rejoindre !

Grenade

J’espère que vous avez apprécié cet article et si c’est le cas n’hésitez pas à nous le dire en commentaire ! Prenez soin de vous !

Salty kiss,
La paresseuse aventurière.

4 commentaires

  1. Très heureuse de pouvoir suivre votre aventure , moi qui ai dû quitter mon beau bateau au moment où nous aurions vraiment pu commencer à profiter …
    Je sais le travail que représente un blog , bravo .
    Je vous souhaite beaucoup de bonheur !
    Kisskiss de Majorque
    Chantal

  2. Merci pour votre récit grenade .J’ai passé 17 jours dernierement a faire du repérage …dans le but éventuellement trouver un voilier a ma mesure et l’amoureuse qui va avec…sur ce bonne route et au plaisir.

  3. Tres intéressant ! On vous suis, on vous lis avec grand intérêt continuez ça nous donne de tres bonnes idées de nos prochaines destination!Nous avons faite la grande traversé on a un catamaran que nous louons a st- martin ( nous l’avons 2 mois par années mais dans 3 ans …… on va pouvoir lavoir a l’année et cet allors que vous nous donnez de bonnes idées pour nos prochain petit coin de paradis!!!!

Laisser un commentaire