Cap ou pas Cap ?

Cap ou pas cap-Voyage voilier

Carénage terminé, retour sur l’eau mi décembre 2017 pour Peter Pan. Il était temps de penser à notre prochain cap ! Cependant, la mise à sec nous a laissé un arrière goût doux amer. Doux car l’on sait que notre petit chéri est costaud, qu’il va nous emmener loin, surtout avec sa nouvelle robe qui sent encore la peinture fraîche. Amer car tacitement nous avons fait la liste de choses que l’on souhaiterait améliorer et celle des choses qui vont potentiellement casser, tomber en panne, … Cette dernière étant non exhaustive de toutes prévisions, sinon c’est trop facile !

Cap sur 2018 !

A voir ou revoir, le résumé de notre année 2017 en images :

Nous avons fêté Noël et la nouvelle année en Guadeloupe, respectivement sur l’îlet Cochon, désert (ou presque) et sur les îles des Saintes.

Voyage voilier
Noël 2017 en Guadeloupe
voyage voilier
Jambon de Noël et pommes de terre au barbecue
Voyage en voilier
Notre invité surprise
Cap sur les Saintes - Voyage en voilier
1er janvier 2018 aux Saintes

Cap sur les Saintes - Voyage voilier

Cap à l’horizon !

Nous avons décidé de ne pas mettre le cap au Nord à de trop hautes latitudes, nous avons abandonné l’idée de nous rendre vers les Etats-Unis et le Canada. Nous n’avons pas mis suffisamment d’argent de côté pour ce voyage.

Nous mettrons le cap sur l’Amérique Centrale, l’idée étant de vivre les mois de la saison cyclonique dans un pays où le niveau de vie est plus bas. Et pourquoi pas, louer notre cabine dans les spots touristiques à la belle saison, fin d’année 2018. On avait tout de suite pensé aux San Blas et des amis nous l’avait conseillé à ce sujet.

Voyage en voilier Peter Pan

Nous passerons par le Nord de l’arc Antillais, ce qui nous laissera de belles escales à faire sur des îles que nous ne connaissons pas. Ensuite nous longerons les Grandes Antilles, cap sur le Mexique. C’est une destination qui nous tient à cœur de part sa culture. Nous avons aussi en tête de visiter Cuba, un pays dont nombre de navigateurs nous parlent et nous font rêver. William prévoit également une courte escale technique à St Martin, dernier checking.

Cap Guadeloupe

Nous avons également abandonné l’idée d’installer une capote pour le cockpit, ceci nous tenait à cœur depuis notre précédente escale en Guadeloupe, nous avions demandé un devis au voilier déjà à cette époque. Il risque de beaucoup pleuvoir là où ne serons durant la période cyclonique et c’était l’occasion de faire de notre cockpit déjà bien protégé, une « pièce » en plus. Ce projet s’ajoute à ceux de refaire les rideaux, tapisseries et autres banquettes de quart. Ces coquetteries et investissements de confort ne passent pas devant l’envie de voyager. Plus de budget c’est plus d’escales donc chaque chose en son temps.

C’est aussi plus de budget pour les « au cas où », les pannes, les casses que l’on n’aurait pas prévues. Nous savons que nos batteries sont fatiguées, changement à prévoir. Nous avons changé l’auto-pilote en faisant des compromis sur sa puissance et remis en marche celui intégré au bateau, plus puissant mais gros consommateur d’énergie.

Cap Guadeloupe
Couché de soleil sur Deshaies, Guadeloupe

La décision de mettre le cap sur le voyage n’a pas été facile à prendre, nous avons longtemps hésité, pris le temps de poser le pour et contre. Travailler encore un peu plus et être trop sage ou prendre le large et on verra bien ?

Cap au Nord !

Salty kiss,

La paresseuse

Laisser un commentaire